Restons en contact, inscrivez-vous à l'Actu de Georges, la lettre d'information de LA MAISON !
Crédit photo : Béatrice Flynn
La distribution des musiciens : Daran : guitare, voix et harmonica Geneviève Gendron : dessinatrice
De 20 à 9€ Plus d'infos ici
Voici, en remplacement de Pierre Lapointe, un artiste qui se fait très rare en Franche-Comté, pour ne pas dire en France. Il faut dire que depuis plusieurs années, Daran s’est installé au Québec. Et depuis qu’il a abandonné ses « Chaises », il a testé différentes formules mais c’est en solo, accompagné de ses guitares et de son harmonica, qu’il se produira sur la scène du Foyer Georges Brassens. Il viendra défendre son dernier album Le monde perdu qui est aussi le titre de son spectacle, avec, entre autres, une magnifique chanson en pleine actualité Gens du voyage . En solo mais pas seul sur scène car il y sera accompagné d’une dessinatrice/graphiste avec, en fond de scène, un écran où le dessin va se mélanger, comme par magie, au film projeté. Dans ce film, Daran y a mis en image les textes et les musiques de son nouvel album afin qu’il devienne la musique d’un film. La dessinatrice est là pour interagir avec les images filmées en y mêlant sa patte et son art. Une guitare, une voix, un harmonica Le monde perdu est incontestablement l’album le plus accompli et le plus personnel de la carrière de Daran. Celui qu’il voulait faire depuis 15 ans. « Les maisons de disques ont toujours été frileuses avec un projet comme celui là, mais comme aujourd’hui je n’ai plus vraiment à rendre de comptes sur mes choix artistiques, je l’ai fait. Un album tout seul, entièrement acoustique, guitare, voix et harmonica ». Un album dans la plus pure tradition du folk Nord-Américain, sur des textes de Miossec, Pierre-Yves Lebert et Moran. http://www.daran.ca/